Nos valeurs :

 

Déclaration Internationale des Droits de l'Enfant :

Notre action s'appuie sur la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (et plus particulièrement sur les articles qui suivent) en mettant en avant l’intérêt supérieur de l’enfant.


Article 12 :
Les États parties garantissent à l'enfant qui est capable de discernement le droit d'exprimer librement son opinion sur toute question l'intéressant, les opinions de l'enfant étant dûment prises en considération eu égard à son âge et à son degré de maturité.

 

Article 13 :
L'enfant a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté de rechercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce, sans considération de frontières, sous une forme orale, écrite, imprimée ou artistique ou par tout autre moyen du choix de l'enfant.


Article 15 :
Les États parties reconnaissent les droits de l'enfant à la liberté d'association et à la liberté de réunion pacifique.


Article 29 :
Les États parties conviennent que l’éducation de l’enfant doit viser :

  • à favoriser l’épanouissement de la personnalité de l’enfant et le développement de ses dons et de ses aptitudes mentales et physiques, dans toute la mesure de leurs potentialités

  • inculquer à l’enfant le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales (...)

  • inculquer à l’enfant le respect de ses parents, de son identité, de sa langue et de ses valeurs culturelles ainsi que le respect des valeurs nationales du pays dans lequel il vit, du pays duquel il peut être originaire et des civilisations différentes de la sienne

  • préparer l'enfant à assumer les responsabilités de la vie dans une société libre, dans un esprit de compréhension, de paix, de tolérance, d'égalité entre les sexes et d'amitié entre tous les peuples et groupes ethniques, nationaux et religieux, et avec les personnes d'origine autochtone

  • inculquer à l’enfant le respect du milieu naturel (...)


Article 31 :
Les États parties reconnaissent à l’enfant le droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge, et de participer librement à la vie culturelle et artistique.
Les États parties respectent et favorisent le droit de l’enfant de participer pleinement à la vie culturelle et artistique et encouragent l’organisation à son intention de moyens appropriés de loisirs et d’activités récréatives, artistiques et culturelles, dans des conditions d’égalité.

 

 

Éducation Populaire :

Notre projet s'inscrit dans une démarche d'Éducation Populaire :

  • en permettant à chacun de s'épanouir et de trouver sa place dans la société

  • en reconnaissant à chacun la volonté et la capacité de progresser et de se développer, à tous les âges de la vie

  • en donnant l'occasion à chacun de développer ses capacités à vivre ensemble : confronter ses idées, partager une vie de groupe, s'exprimer en public, écouter...

 

 

Économie Sociale et Solidaire :

Notre projet répond aux principes de l’économie sociale et solidaire par :

  • la valorisation de l’utilité sociale du Café des Enfants

  • l’hybridation des sources de financement (produits des ventes, fonds publics et privés)

  • la valorisation des ressources non monétaires dans l’association

  • un mode de gestion partagé entre bénévoles et professionnels

  • un fonctionnement démocratique et participatif

  • la promotion d’une consommation locale et équitable

  • la sélection de nos fournisseurs en fonction de leurs valeurs éthiques

 

 

Démocratie participative :

Notre projet considère l’enfant et sa famille comme acteurs, et non consommateurs, en permettant aux adhérents de participer à la vie de l'association et du café (assemblée d'enfants, animation d'ateliers...). Il les incite même à être auteurs du projet et à proposer des idées (sur le fonctionnement, les activités...), dans la ligne directrice du projet associatif bien sûr.
Notre projet souhaite permettre à petits et grands de découvrir ou d'approfondir ses talents et les mettre au service de tous ; mettre en relation des compétences et des énergies ; laisser les enfants s'approprier le lieu dans le respect des autres et des valeurs démocratiques.

 

 

Développement durable :

Notre projet sensibilise le public au développement durable et prend en compte ses principes dans son propre fonctionnement :

répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs.

 

 

Charte Internationale pour la Terre et l'Humanisme :

Notre projet est enfin largement inspiré par la Charte Internationale pour la Terre et l'Humanisme, du mouvement Colibris initié par Pierre Rabhi, et souhaite contribuer à une société plus humaine et plus écologique :

  • en incarnant l'utopie car il ne nous est pas interdit de rêver à un avenir meilleur pour nos enfants

  • en permettant aux urbains que nous sommes d'avoir un contact avec la terre

  • en s'éloignant de la société de sur-consommation et en faisant réfléchir sur la sobriété heureuse

  • en laissant une grande place aux femmes au sein de l'association et en appliquant strictement l'égalité avec les hommes dans son management

  • en transmettant les principes de coopération

  • en soutenant et promouvant l'agriculture biologique, l'économie locale et, dans tous les cas, un commerce équitable